Dossier personnel du Cm. E.N.I.G.M.A.
notation: -3+x

Insurrection du Chaos : Cm. E.N.I.G.M.A.


1490024760-small.jpg
1490024760-small.jpg

CLASSIFIE

La version actuelle du
document suivant (version 18A)
est certifiée à jour.



Nom : Cm. E.N.I.G.M.A.

Nom complet : Elexander Niatchsky Illianovitch Granola Maximillian Arnovix

Nom de code : Hex-1

Classe : Personnel de classe Alpha

Poste : Commandant de l'EIT Climb

Postes tactiques : Mitrailleur, Commandant, Troupes aéroportés, Forces spéciales (Ex Spetsnaz).

Equipement :

  • Mitrailleuse LWMMG .338 de General Dynamics :
    • En mission : L'emporte tout le temps attachée à son dos
    • Hors des mission : La porte jamais
  • HK VP70 :
    • En mission : L'emporte constamment
    • Hors des missions : Le porte constamment
  • Piolet :
    • En mission : Le porte toujours
    • Hors des missions : Le porte rarement
  • Couteau de botte :
    • En mission : Le porte toujours
    • Hors des missions : Le porte toujours


Description : Homme, 1m97, 68 kg, 29 ans, cheveux blonds tirants vers le blanc pur coupés moyennement courts avec des épis omniprésents (il ne semble jamais être coiffé), yeux violets très foncés. Généralement vêtu de sa combinaison XV-88, portant un poncho camo numérique blanc par dessus. Remonte toujours les manches au coude de sa combinaison. Porte des grosses rangers militaires. Porte généralement une plaque d’immatriculation militaire au cou. Dispose d’un tatouage sur le poignet droit représentant des chaines. Un autre tatouage est visible sur son dos, avec inscrit VA8271IXJAKEP2SNAZEZDA, la signification de ces termes reste inconnue, et E.N.I.G.M.A. refuse d'en parler.
Assez respectueux de la discipline, respectant tous les ordres sauf ceux qu'il juge idiots ou suicidaires. Étant méritocratique, il respecte et admire ceux qui à ses yeux sont dignes, et, par exemple, méprise celui qui lui assigne les opérations, le décrivant comme "un petit fils de riches qui a une cuillère d'argent dans le ███". Pour lui, un officier doit d’abord avoir subi la guerre avant de la commander. Il est assez manipulateur, recueillant des infos sur ses collègues bribes par bribes.


Passé : E.N.I.G.M.A. est né dans une famille pauvre de St-Petersbourg, d'une mère française et d'un père russe. Il maîtrise ces deux langues à la perfection. Il n'a jamais eu l'accent russe. Après le décès de sa mère et la disparition de son père, il fut placé en internat militaire. Il se fit remarquer par ses habilités à l'escalade et à ses talents d'observation. Il fut assigné aux spetsnaz. Avant d'entrer dans l'Insurrection, il servait dans le GRU, chez les spetsnaz, où il était mitrailleur. Il se démarqua par la suite pour ses talents de meneur d'homme et d'escalade. Il fut ensuite recruté dans l'EIT Climb, et après de rapides progrès, il fut nommé lieutenant. Lors de l'opération 116, l'escouade de commandement fut soumise à une IEM (Impulsion Electro-Magnétique) qui causa un dysfonctionnement des combinaisons et tuèrent les autres membres de l'escouade. Il fut le seul survivant (voir Addenda 119). Il prit alors la place du commandant, et réorganisa l'EIT en plusieurs petits groupes nommés bataillons semi-indépendants.


Test psychologique : E.N.I.G.M.A. est légèrement instable mentalement, disposant de plusieurs tocs, tels que celui de plisser légèrement l’œil droit et ouvrir grand le gauche, celui de se mordre la lèvre inférieure régulièrement, de pivoter brutalement la tête ou le corps vers son interlocuteur, de regarder les gens sans bouger fixement, ou encore de pencher la tête vers le coté droit ou gauche en souriant d'une lèvre. Mis à part ces tocs, et le fait qu'il méprise ceux qui n'ont pas vraiment combattu sur le terrain, il est tout à fait dans les critères psychologiques de l'Insurrection. Il est cependant bon de noter, qu'il ne fera preuve d'aucune forme d'éthique sur un ennemi, son tempérament violent pourrait alors resurgir.

Faits notables :
-Avoir abattu un ennemi à 2.200 mètres d'une balle dans le thorax en plein blizzard.
-Depuis sa prise du poste de Commandant de l'EIT Climb, seul deux opérations ont été un échec. (Selon les critères de l'EIT Climb, c'est à dire objectif atteint et au moins 50% de survivants et moins de 75% de blessés.)
-Prise d'une base fortifiée de ██████ avec seulement 15 hommes. (Le fort abritait deux centaines d'hommes entraînés, et plusieurs moyens de défenses antipersonnel.)



Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License