Dérèglement Social
notation: +8+x
Objet : Dérèglement Social
Taille : 1.3m sur 0.8m
Type : Peinture à l'huile
Vivant : Non
Conscient : Non
Risques potentiels / actuels Perte du langage
Armement requis Enfermer l'objet dans une cellule de confinement sécurisée et empêchant tout contact visuel avec l'objet.
Anomalie signalée : Modification du langage et des moyens de communication

Utilisation

L'objet ne doit pas être utilisé à des fins militaires en raison des trop nombreux risques que son utilisation implique.

Rapport

L'objet est une peinture à l'huile représentant un individu humanoïde.
L'aspect de l'individu représenté semble varier en fonction de qui regarde la peinture, aucune logique derrière l'apparence de cette personne n'a été découverte.
Quiconque regarde l'individu situé sur l'objet perdra rapidement l'usage de la parole au profit d'une nouvelle forme de communication liée à la dernière partie du corps de l'individu observée.

L'article doit être stocké dans une salle de confinement standard, hors de portée de la vue de tous.

Appendice A : Récupération

Le Commandant Lightning et le Lieutenant Aurion-Melancholy ont obtenu par erreur, depuis la récupération de l'objet, la capacité de communiquer avec n'importe qui par l'intermédiaire du regard.
L'objet a été trouvé lors d'une opération de NightWatch, et lors de sa récupération, le Commandant Lightning et le Lieutenant Aurion-Melancholy ont croisé le regard de la peinture durant un instant.
Suite à cela, il leur a fallu attendre respectivement 8 et 3 heures avant de récupérer l'usage de la parole.
Ils ont tous deux, depuis cet incident, la capacité de communiquer par le regard.
Bien qu'ils semblent communiquer plus facilement entre eux, ils peuvent communiquer de cette manière avec n'importe qui, même si l'individu n'a pas été en contact avec la peinture.

Appendice B : Expérimentations

Note : Lors de l'opération de récupération, deux agents de l'Insurrection ont établi un contact visuel extrêmement rapide (moins d'une seconde) avec l'objet, avant de fermer les yeux et de détourner le regard. Les deux ont regardé les yeux de la peinture par "réflexe", les deux rapports qui vont suivre sont donc au sujet d'un contact visuel avec les yeux de l'individu représenté.

Contact effectué Personnel concerné Observations
Contact visuel avec les yeux de l'individu représenté Cm. Lightning Après avoir regardé quelques instants seulement les yeux de l'individu sur la peinture lors de l'opération de récupération, le Cm. Lightning a perdu l'usage de la parole, mais aussi de tout moyen de communication pendant les huit heures qui ont suivi le contact visuel. Il possède cependant depuis lors la possibilité de communiquer par le regard (Voir Conclusions)
Contact visuel avec les yeux de l'individu représenté Lt. Aurion-Melancholy Après avoir regardé quelques instants seulement les yeux de l'individu sur la peinture lors de l'opération de récupération, le Lt. Aurion-Melancholy a perdu l'usage de la parole, mais aussi de tout moyen de communication pendant les trois heures qui ont suivi le contact visuel. Elle possède cependant depuis lors la possibilité de communiquer par le regard (Voir Conclusions)

Conclusions : Les deux individus ont récupéré l'usage de la parole après la latence citée ci-dessus. Durant cette latence, ils ont pu communiquer par le regard, et ont gardé cette faculté depuis.


Note : Lors des expériences, il fut demandé aux sujets de terminer par la bouche, puis ils devaient dire une phrase convenue à l'avance, ainsi, un pont linguistique a permis la traduction des langues inconnues.

But de l'expérience Test effectué Personnel concerné Observations
Obtenir une description détaillée de l'individu représenté. Mise en place d'un contact visuel entre l'objet et le sujet de test. Sigma-125 (Homme de phénotype européen, 45 ans) Après avoir regardé 5 secondes le tableau, il déclare y avoir vu une femme inconnue de phénotype sino-européenne lambda. Il a fallu trois jours pour que le sujet récupère l'usage normal de la parole et de l'écriture.
Obtenir une description détaillée de l'individu représenté. Mise en place d'un contact visuel entre l'objet et le sujet de test. Sigma-456 (Femme de phénotype oriental, 26 ans) Après avoir regardé le tableau durant 4 secondes, le sujet déclare avoir vu un homme de phénotype oriental qualifié de "très séduisant" par le sujet. Il a fallu deux jours pour que le sujet récupère l'usage normal de la parole et de l'écriture.
Obtenir une description détaillée de l'individu représenté. Mise en place d'un contact visuel entre l'objet et le sujet de test. Sigma-785 (Homme de phénotype africain, 28 ans) Après avoir regardé 6 secondes le tableau, le sujet déclare y avoir vu un homme inconnu de phénotype asiatique. Il a fallu six jours pour que le sujet récupère l'usage normal de la parole et de l'écriture.

Conclusions : Le sexe et l'apparence générale de l'individu apparaissant sur le tableau semblent varier d'un individu à l'autre, et ces variations ne semblent suivre aucun schéma logique. Aussi, le temps de récupération de la parole semble dépendre du temps passé à regarder la peinture, mais l'hypothèse est faite que cette latence est nettement plus faible chez les femmes.


Note : Les expériences suivantes ont été réalisées dans le but de connaitre les effets obtenus en regardant différentes parties du corps de l'individu représenté.

Zone observée Observations Nombre de tests similaires réalisés
Bouche, lèvres Perte de toute forme de langage, apparition d'un langage inédit différent selon le sujet. Si le même sujet regarde plusieurs fois, il apprendra toujours le même langage. >10
Yeux Perte de toute forme de langage, le sujet a développé la capacité de communiquer ses émotions par le regard. Lorsque les mots reviennent, le sujet garde sa capacité à communiquer par le regard. 6
Mains Perte de toute forme de langage, apparition d'une langue des signes inédite différente selon le sujet. Si le même sujet regarde plusieurs fois, il apprendra toujours la même langue. 9
Reste du corps Perte de toute forme de langage, apparition d'une sorte de langue des signes mettant en jeu l'ensemble du corps inédite différente selon le sujet. Si le même sujet regarde plusieurs fois, il apprendra toujours la même langue. >10

Conclusions : La partie du corps regardée est directement liée au dérèglement subi.


Note : Les expériences suivantes ont été réalisées dans le but de connaitre la durée des effets en fonction de la partie du corps observée, et de l'observateur.

Zone observée Temps d'observation Sexe du sujet de test Durée des effets
Yeux moins d'une seconde Masculin moins de douze heures
Yeux moins d'une seconde Féminin moins de six heures
Bouche, lèvres moins d'une seconde Masculin moins de douze heures
Bouche, lèvres moins d'une seconde Féminin moins de six heures
Mains moins de 7 secondes Masculin moins d'une semaine
Mains moins de 7 secondes Féminin moins de trois jours
Bouche, lèvres moins de 7 secondes Masculin moins d'une semaine
Bouche, lèvres moins de 7 secondes Féminin moins de trois jours
Reste du corps plus de 7 secondes Masculin Durée encore inconnue
Reste du corps plus de 7 secondes Féminin Durée encore inconnue
Bouche, lèvres plus de 7 secondes Masculin Durée encore inconnue
Bouche, lèvres plus de 7 secondes Féminin Durée encore inconnue

Conclusions : La partie du corps regardée n'intervient pas dans la durée du dérèglement, cependant, la durée d'observation ainsi que le sexe de l'observateur influent directement sur la durée de dérèglement.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License