Enregistrement des expériences sur les Cinq Moulins de Constantinople
notation: +1+x

Cette page rassemble les tests les plus significatifs effectués sur Cinq Moulins de Constantinople ainsi que les proportions employées et les matériaux produits. Chaque expérience doit respecter le format suivant.

Expériences initiales

Date : 24/03/19██
Conduit par : Pr. Cherron
Avant propos : Proportions choisies arbitrairement
Formule : 20,59a, 20,23e, 21,65f, 22,57t
Matériau obtenu : Roche grenue, friable et dense, de couleur sombre, constituée de divers composés inorganiques, métaux et bulles de gaz mélangés de manière plus ou moins hétérogène. Fait notable : la combustion de la substance produit une multitude de minuscules flammes de couleur variée.

Date : 24/03/19██
Conduit par : Pr. Cherron
Avant propos : Quasiment que de la Terre.
Formule : 1,21a, 2,56e, 5,98f, 82,65t
Matériau obtenu : Un sable extrêmement fin, multicolore. Chaque grain est un cristal (ou un verre) d'un composé ou élément pur (plusieurs grains du même composé peuvent exister). Le nombre de composés identifiés s'élève à ███. Cette diversité fait que le matériau est à la fois radioactif, volatile, toxique, inflammable, et autres.

Date : 25/03/19██
Conduit par : Pr. Cherron
Avant propos : Feu et Eau
Formule : 2,56a, 45,23e, 50,21f, 8,30t
Matériau obtenu : Un verre translucide gris composé de métaux lourds organisés en une structure irrégulière. Ce matériau diffère des verres métalliques usuels de par sa nature extrêmement cassante (un simple frottement suffit à provoquer son explosion en morceaux).

Date : 25/03/19██
Conduit par : Pr. Cherron
Avant propos : Même que précédemment, avec plus d'Air pour essayer de stabiliser le verre.
Formule : 17,28a, 42,10e, 45,12f, 7,88t
Matériau obtenu : Le même verre, mais présentant une structure plus régulière, et une ductilité et une résistance mécanique proches de celles de l'aluminium. Il possède toujours un point de rupture où le matériau vole en morceaux, mais celui-ci est atteint pour une force exercée beaucoup plus importante.
Note : Utilisé dans la fabrication de fusibles Newton, dont le but est de se briser net et immédiatement quand une certaine force est exercée.

Série de tests "Matière organique"

Date : 30/03/19██
Conduit par : Pr. Cherron
Avant propos : La matière organique (telle que nous la connaissons, cela va sans dire) a un niveau d'organisation allant jusqu'à l'atome, une densité relativement faible comparée aux matière déjà obtenues, et une diversité assez importante dans sa composition. Essayons.
Formule : 10,20a, 5,76e, 60,87f, 30,56t
Matériau obtenu : Liquide transparent et très facilement inflammable composé de divers solvants organiques, à peu près deux fois moins dense que l'eau.

Date : 30/03/19██
Conduit par : Pr. Cherron
Avant propos : Dans ce cas, essayons deux fois plus dense.
Formule : 9,67a, 11,01e, 60,17f, 29,49t
Matériau obtenu : Liquide brun à forte viscosité, composé de solvants organiques dont certains sont des chaines de polymères.

Date : 30/03/19██
Conduit par : Pr. Cherron
Avant propos : On s'en approche, mais le matériau a besoin d'une structure. Plus d'ordre ?
Formule : 13,89a, 10,68e, 59,94f, 29,02t
Matériau obtenu : Substance spongieuse vaguement solide, composée de polymères organiques liés en une structure poreuse, imbibée d'une solutions de solvants organiques.
Note : Euh… s'approcher de quoi, au juste ? - Dr. Villot

Date : 30/03/19██
Conduit par : Pr. Cherron
Avant propos : <CLASSIFIÉ>
Formule : ██,██a, ██,██e, ██,██f, ██,██t
<CLASSIFIÉ. Le Pr. Cherron est prié de ne plus s'approcher de ces proportions. Fin du projet "Matière organique".>
Note : Certes, je suis sans doute allé "trop loin", il n'empêche que cet ████ ██████ ███████████ était peut-être █████████, donc le ████ n'était pas un choix judicieux pour autant. - Pr. Cherron

Autres expériences

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License