La dispute
notation: +5+x

Il ne savait même plus pourquoi ils s'étaient énervés…
Il était déchiré intérieurement.
C'était extrêmement rare qu'ils se disputent avec Sonya…
Et c'était sa faute.
Ils n'avaient dit mot, ils se fixaient depuis une quinzaine de minutes.
Ils étaient debout dans le noir, dans le salon de l'appartement qu'ils occupaient depuis si longtemps, se regardant.
Elle détourna la tête, et quitta la pièce, une larme perlait au coin de son œil.
Il ouvrit la bouche.
"-Son…"
Il se ravisa.
Il fallait qu'ils se calment tous les deux.
Ils avaient besoin de se défouler.
Il se leva, quitta la pièce, et ferma la porte derrière lui.

Il marchait vite, dans le couloir.
Il ne voyait rien, personne.
Il n'entendait rien, personne.
Il n'avait qu'une pensée en tête : relâcher la colère qui le tenaillait.
La colère, ce mot n'était pas très représentatif…
C'est de la haine.
Une haine dirigée vers personne.
Une haine qui avait besoin d'une cible, d'un défouloir.
Il aurait été capable de tuer quiconque se plaçait sur son chemin.
Dans son inattention, il n'entendit pas Dante Azureo qui lui parlait.
"-Salut, ça a pas l'air d'al…"
Il avançait inexorablement.
Il croisa deux gorilles de BleedingSun.
"Croisa"
Il télescopa les deux agents dans le couloir, ne les remarquant même pas.
Ils crièrent.
"- T'as un problème trou de balle ?"
Il n'entendit pas.
Ils le rattrapèrent, le saisirent au col, et le plaquèrent contre le mur.
"- Tu as un problème fils de pute ?" répéta l'un des gorilles.
Il les avait enfin remarqué.
"- Lâchez moi. soupira-t-il
- Tu te prends pour qui ?
- Dernière chance, lâchez moi. reprit il d'une voix ferme.
- C'est pas toi qui vas nous donner des ordres, connard." Dit le deuxième
Jeffrey leva enfin les yeux vers les deux colosses qui l'entouraient.
Leurs regards se croisèrent.
"- Mec je crois que c'est…" commença le premier.
Jeffrey dégaina sa rapière.
"- Merde. lâcha simplement le deuxième.
- Que deux ? soupira Jeffrey, rengainant sa rapière.
- Désolé Commandant, on vous avait pas reconnu, ça se reproduira plus, merci de votre clémence ! dit rapidement le premier.
- Clémence ? Je vais pas salir ma rapière pour des clébards comme vous, c'est tout."
Il avança vers les gorilles, qui se mirent en garde
Ils pensent avoir une chance ? Si ils ne contre-attaquent pas, je les laisse vivre.
Il fixa les deux agents, et s'élança.
Tant pis pour eux, ils veulent se battre.

Il frappait, inlassablement.
Il avait eu une idée intéressante : crier que quiconque arriverait à le vaincre aurait droit à une faveur de NightWatch.
Et ça avait marché : des sacs de frappe vivants qui se disputaient pour se faire massacrer.
Cela faisait trois bonnes heures qu'il se battait.
"- Terminé, désolé, mais une prochaine fois." lâcha-t-il.
Ce n'était pas aujourd'hui que le Cm. Lightning subirait la défaite, cependant, un amer gout d'échec persistait.
Il sortit du terrain d'entrainement, et rentra à l'appartement.

Sonya l'attendait, dans le noir.
Il se demandait si cet appartement possédait réellement de la lumière.
Il ne saurait sans doute jamais.
Quand il ferma la porte derrière lui, Sonya se jeta sur lui, l'enlaçant.
Ils s'embrassèrent, et leurs yeux se croisèrent.
- Désolé.
- Pas grave, je t'aime, tu étais où ?
- Je tapais des trucs, je crois que c'étaient des agents.
- T'en as tué aucun ?
- Je sais pas, on verra plus tard.
Ils s'assirent sur le lit, côte à côte.
La tête de Sonya était posée sur l'épaule de Jeff.
Ils chuchotaient.
"- Plus jamais de disputes, hein ? demanda-t-elle.
- Promis. Je t'aime trop pour ça."
Ils s'embrassèrent.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License