La Nouvelle ISS
notation: +1+x

Lundi 9 mai 2016, 04h53, Base-02.

Toutes les EIT de la Base-02 étaient dépêchées dans ce qu'il allait être la plus grosse opération de l'Insurrection. Alors que la tension montait dans les rangs, tous les Commandants de la Base-02 montèrent sur l'estrade situé à l'entrée de la salle.

Un homme d'environ une quarantaine d'années prit la parole, c'était le Commandant en Chef des EIT de la Base-02.

« Mes frères et sœurs les Insurgés, aujourd'hui est le jour de notre plus grosse opération depuis notre création. En 1948, lors de notre évasion, si l'on aurait dit aux p'tits gars qui se sont échappés qu'un jour ceux qui les succéderaient iraient dans l'espace, ils n'y auraient sans doute pas cru. Nous avons créer une EIT temporaire qui ira dans l'espace. Ils ont subi un dur entrainement de plusieurs mois, depuis que l'opération est en préparation. Mais avant d'annoncer la liste des membres de l'EIT, je vous prierai d'accueillir nos amis les Agents Hispaniques ! »

A peine ses paroles terminées, la double porte du gymnase s'ouvrit pour laisser entrer quatre groupes d'hommes armés en formation de déplacement. Quatre des cinq EIT Espagnoles étaient là, Les Saints, Les Loups, l'Unité 31 et l'Ombre Rouge.

Les Quatre Commandants montèrent sur l'estrade avant que le Commandant en Chef ne reprenne de plus belle.

« Maintenant que nous sommes au complet, je vais énoncer les noms de ceux qui ont été sélectionnés en juin 2015. Si vous entendez votre nom, je vous prierai de vous avancer et vous mettre en formation devant l'estrade. »

Une fois que le Commandant en Chef avait fini d'appeler les Agents et qu'ils étaient tous en formation, il leur posa une simple question qui les glacèrent tous sur place.

« Avez-vous fait vos adieux à vos proches ? »

Certains Agents étaient mariés, d'autres parents, d'autres avaient encore leurs parents. Ils savaient qu'ils n'avaient qu'un faible pourcentage de revenir vivant de cette opération, vouloir voler une Base Spatiale qui sert à communiquer avec des espèces extraterrestre et penser qu'elle ne sera pas gardée, ce serait du suicide.


En une heure, tous les soldats étaient montés dans les camions qui les dirigeraient vers le centre spatial guyanais. Tous savaient que d'ici quelques heures ce serait le plus gros combat qu'ils mèneraient sans doute dans la totalité de leurs vies. S'approprier le Centre spatial guyanais, ce n'était pas tous les jours que ça arrivait, et ça allait rameuter toutes les guérillas locales. Beaucoup allaient perdre la vie, et ils en étaient conscients.

Le camion derrière celui qui transportait l'EIT contenait la capsule qui les enverrait dans l'espace. Il était plus gardé que n'importe quel objet ne l'avait été depuis la création de l'Insurrection. Le Commandant en Chef lui même était dans ce camion, prêt à sacrifier ses hommes pour le protéger.

Alors que les membres de l'EIT préparaient leurs armes et enfilaient leurs combinaisons, les pains de C4 disposés sur les grilles du centre explosaient. Le monde entier allait bientôt savoir qu'ils étaient là, que l'Insurrection était là.

Pendant que la vingtaine de camions entraient dans le centre, écrasant chaque malheureux qui se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment et que les Agents tiraient sur chaque membres du personnel de Sécurité, le camion transportant l'EIT et le camion transportant la capsule se dirigeaient vers une base de lancement.

Tous dans leurs combinaisons spécialement crées pour l'occasion, les membres de l'EIT montèrent dans la capsule fraîchement installée, qui les enverrais directement au dessus de la Base-02, la nouvelle station spatiale que l'Insurrection était en train de s'approprier.


Alors que des centaines de soldats mourraient à leurs pieds, ils s'installèrent bien confortablement dans leurs sièges avant le lancement de la capsule. Celui qui avait été désigné pour être Commandant serrait son arme, il se demandait depuis combien de temps il n'avait pas vu sa mère. Peut-être 2 semaines, peut-être 2 ans, il avait oublié.

Il serra son siège alors qu'une voit résonnait dans la capsule.

« Décollage dans 10. 9. 8. 7. 6. 5. 4. 3. 2. 1. Décollage imminent. Mise à feu. Décollage. »

Chaque membre de l'EIT pensa que son cœur s'arrêta. Ils venaient de quitter le sol, et ils ne pouvaient qu'attendre d'interminables heures, le temps de se diriger vers la Station Spatiale.


Ce fût long. Très long. Trop long. Les membres prirent leurs armes et sortirent de la capsule pour entrer dans le sas. Ils tirèrent sur tout ce qu'ils voyaient. Rius, simple agent de cette EIT temporaire, regardait avec effroi ce qu'il se passait. Ils tuaient des innocents qui voulaient juste entrer en contact avec d'autres civilisations, l'Insurrection ne tuait pas d'innocents habituellement.

Un membre de la sécurité de la station tua un de ses collègue et ami devant lui, c'est à ce moment qu'il prit conscience de ce qu'il se passait. C'était la vie de ses amis ou de ses ennemis, le choix était vite vu. Il tira sur tout ceux n'ayant pas la même tenue que lui, il voulait venger son ami avant de mourir, très probablement ici.

En une vingtaine de minutes, la Base était vidée de toute personne étrangère aux rangs de l'Insurrection. Rius planta le drapeau de l'Insurrection dans le buste du dernier ennemi encore vivant.

En ce jour, l'Insurrection venait de faire son premier pas dans l'espace.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License