Le recrutement partie 2 : La traque
notation: +7+x


Les lumières s'étaient éteintes.
La base entière était plongée dans le noir, mais pas dans le silence.
Il les entendait courir…
"-Vous avez 30 secondes… Top !"
À l'instant où cette phrase était terminée, le site entier avait sombré dans les ténèbres.
Ils s'étaient tous précipités hors de la salle : ils savaient où trouver des armes, ils étaient prêts à se battre…
La nuit promettait d'être longue pour les plus chanceux…
Il lança un regard à la femme assise au fond.
Elle hocha la tête.
Elle empoigna un couteau à la lame noire, sans reflets.
NightWatch, cette EIT aux méthodes si singulières…
La femme se passa une barrette dans les cheveux, dévoilant son œil droit, jusque là caché par une mèche noire aux pointes bleutées…
Il lui tendit son Five-seveN, elle allait en avoir besoin…
Elle bougea rapidement les doigts de la main droite, les pliants et les dépliants…
Il lui répondit d'un simple mouvement de doigt :
4 mouvements du majeur,
4 de l'annulaire,
4 de l'index,
Oui
Elle hocha la tête, et quitta la salle.

Dehors, c'était la guerre : on entendait des cris, des bruits de lames s'entrechoquant.
Elle soupira, ce sera pour une autre fois.
Elle faisait du bruit, volontairement, pour faire fuir les plus peureux et attirer les plus courageux.
Le métal frottait contre le béton tandis qu'elle se dandinait.
Elle fredonnait derrière son masque, et cela faisait du bruit.
Elle le savait, elle était repérée.
Elle se retourna, et vit un homme qui devait avoir la vingtaine, un couteau à la main, qui lui fonçait dessus.
Elle s'écarta, lui faisant un croche-patte.
Il s'effondra au sol.

Il venait de chuter.
Il touchait à peine le sol qu'il se relevait déjà…
Comment avait-elle pu le maîtriser aussi facilement ?
Les Larmes de Lune
"-Salope"
Un murmure, un seul…
Un boitier "sortie de secours" éclairait faiblement la scène.
Il vit alors le canon d'un pistolet pointé sur son front…
Il ferma les yeux.

Ça allait faire une demi-heure que le recrutement avait commencé, il s’apprêtait à sortir…
Le nyctalope empoignait sa rapière, il sortait de la salle.
Un coup de feu retentit.
Il entendait du bruit un peu partout, il commença à se diriger sur sa gauche.
Aux bruits qu'il pouvait discerner, il savait qu'un affrontement avait lieu…
Les agents avaient peur.
Ils n'étaient rien de plus que des proies dans ces ténèbres.
Et le chasseur était de sortie.
Une pensée lui vint
Depuis quand les proies s'entre-déchirent quand le chasseur est de sortie ?
Il se souvint du dernier geste de Sonya, les dernières paroles qu'elle avait dites :
Ce sont bien des balles à blanc ?

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License