Le recrutement partie 3 : Des proies
notation: +6+x

Elle avait assisté à ce petit discours, un sourire en coin sur les lèvres.
Elle était heureuse de retrouver celui qui l'avait sauvée après tout ce temps.
Trois mois.
Elle s'était entraînée sans relâche durant trois mois. Les plus longs mois de sa vie pour être ici.
La lettre de NightWatch l'invitant au recrutement lui avait été donnée en mains propres par le légendaire Commandant Lightning.
Elle avait passé trois mois à se préparer pour ce jour.
Elle n'avait pas beaucoup d'amis.
Il faut dire qu'elle se l'était jouée solo pendant son entrainement.
Elle était devenue une parfaite "petite connasse" mais elle s'en fichait, elle était ce qu'elle voulait.
Ce surnom lui avait été attribué par un nouveau qui avait rejoint à peu près en même temps qu'elle.
Il voulait s'entraîner avec elle et elle avait dit non.
Depuis, il la considérait comme une rivale et la détestait plus que tout.
Elle s'en fichait.
Elle s'était donc assise dans le noir.
Elle n'aurait pas pu dire qu'elle était prête, mais elle ne l'aurait jamais été.
Dès la fin du discours, elle s'était précipitée hors de la salle.
Elle avait commencé par se dire qu'il fallait se préparer à tuer tous ceux dans la salle, mais en marchant, elle avait réfléchi.
Il dit qu'on doit survivre, pas qu'on doit s'entre-tuer.
Elle avait attrapé un autre agent, qui avait l'air sympa, et lui avait chuchoté ce qu'elle pensait.
"- On doit survivre, mais pas s'entre-tuer, faut juste attendre, ils testent notre capacité à survivre à nous-même. Ils veulent savoir si on fait les bons choix. On s'allie ?
- OK !"
Puis, peu de temps après, un gars qui avait l'air de vouloir jouer sur la force, et qui n'était pas arrivé à la même conclusion qu'eux, les avait entendus, et avait décidé de les prendre en chasse.

Voilà comment ils en étaient arrivés là.
Ils se cachaient.
Ils ne pouvaient pas avancer vite, sinon ils étaient repérés.
Et semer leur poursuivant était une tâche ardue.
Puis, le moment fatidique arriva.
Il y avait une impasse pas loin, et pour esquiver le psychopathe au couteau, il allait falloir la jouer serré.
Puis, un coup de feu retentit.
Son allié sursauta, et émit un petit cri.
Leur poursuivant, qui était à quelques mètres, se tourna vers eux.
"- Trouvé ! Dit-il en souriant."
Elle s'éloigna doucement.
Son compère se tourna pour fuir, mais elle le balaya d'un revers de la jambe.
"- Tu comptais m'abandonner ? lui murmura-t-elle, surprise.
- Putain, tu pouvais pas le distraire comme prévu ?"
Elle sourit.
Au moins, il l'a mérité.
"- C'est con, je comptais me battre avec toi, dit-elle avant de partir en courant.
- Connasse !"
Elle était loin quand les cris se turent.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License